Réseau en scène Languedoc-Roussillon - Accueil Infos et actus du spectacle vivant en Languedoc-Roussillon Twitter de Réseau en scène Languedoc-Roussillon Facebook de Réseau en scène Languedoc-Roussillon
Réseau en scène Languedoc-Roussillon

Information - ressource / Collectif En Jeux

imprimer
photo
Collectif En Jeux
Deux spectacles en jeu dans la région

  "Si ce n'est toi" • Théâtre de la Remise

À l’origine de ce projet, il y a une révélation.
Auriane Lebailly (comédienne) – celle par qui tout a commencé, Marion Coutarel (metteuse en scène) et Denis Taffanel (artiste chorégraphique) se sont trouvés liés par le Syndrome de Williams, une maladie génétique rare.
Auriane a appris par hasard, l’année de ses 30 ans, qu’elle était atteinte du Syndrome de Williams.
Par ricochet, le frère de Marion, Laurent Coutarel, a été diagnostiqué à 45 ans.
Sur ce, a surgit l’incroyable Professeur Williams (alias Denis Taffanel), découvreur du Syndrome en Nouvelle-Zélande et introuvable jusqu’à aujourd’hui.
Il a laissé son nom à des milliers de personnes, lui qui ne pouvait plus supporter le sien. Un nom sans visage, un Syndrome sans Williams.
Le spectacle est l’histoire de leur parcours initiatique, fait de pertes de repères et de préjugés, à travers la cartographie du monde et celle du cerveau. 

  7 mars 2017 — Chai du terral, Saint-Jean-de-Védas (Hérault)
  30 mars 2017 — Le Périscope, Nîmes (Gard)
  14 avril 2017 — Théâtre Na Loba, Pennautier (Aude)
  20 et 21 avril 2017 — La Bulle Bleue, Montpellier (hérault)
  28 avril 2017 — Le Ciné-théâtre, Saint-Chély-d'Apcher (Lozère)

 

  "Bleu" • Compagnie La Zampa

Condamné puis transfiguré, le bleu accède progressivement au statut de couleur.
Rejeté dans l’Antiquité, discret au début du Moyen Âge, il est perçu à partir de l’An Mil comme une couleur nouvelle. Prescrit ou interdit, le bleu devient moral, puis une couleur de premier plan. Son histoire est celle du temps, du regard qui change.
Chaque tache de bleu, même la plus infime, transporte avec elle son lot d’éternité. Indomptable, le bleu nous parvient et manifeste une perpétuelle actualisation de l’être. Il éveille les lignes de force, permet l’apparition, massive, de la chair, et l’existence vaporeuse des figures qu’il incarne. Dans une prolifération instable des formes, se tient là une inconciliable tension. Car sous les profondeurs, sommeille un corps rêvé.
Ultime étape avant le noir, le bleu agit comme une caisse de résonance.
Le dispositif choisi prête forme à la dimension auratique qui enveloppe les corps. Sa forme monolithique s’oublie derrière sa transparence. Un espace réduit, une proximité des présences. Temps suspendu qui contemple l’éphémère, il peut apparaître en tout lieu, comme une flaque se niche au creux d’une faille laissée dans la pierre, la terre ou le bitume.

  18 mars 2017 — Maison du Temps Libre, Vialas (Lozère)
  21 mars 2017 — Théâtre municipal de Bagnols-les-Bains (Lozère)
  22 mars 2017 — Théâtre de Villefort (Lozère)
  24 mai 2017 — Le Périscope, Nîmes (Gard)
  16 mai 2017 — Le Sonambule, Gignac (Hérault)
  9 juin 2017 — Théâtre Albarède, Ganges (Hérault)
  11 juin 2017, Uzès Danse (Gard)
  août 2017 — Théâtre en Garrigue, Port-la-Nouvelle (Aude)

La charte d'accompagnement économique et structurel des œuvres créées en Languedoc-Roussillon a pour objectif de renforcer les partenariats de coproductions et d’exploitations des œuvres, basés sur une véritable reconnaissance d'une prise de risque artistique et sur un amortissement des productions depuis leur conception jusqu'à la fin de leur exploitation, afin de réaliser des parcours de production et de diffusion dans un cadre sécurisé et dans le respect des dispositions légales et réglementaires.

 

À travers cette charte, les signataires, constitués au sein du Collectif En jeux, affirment leur volonté commune de mutualiser les potentialités de productions et d’exploitations mobilisables en région Languedoc-Roussillon, afin d’accompagner et de renforcer au mieux la structuration professionnelle des équipes artistiques, notamment celles émergentes.

 

Le collectif de programmateurs repère et propose des projets artistiques qui sont choisis pour faire partie des dispositifs liés à cette charte. Dans ce cadre, Réseau en scène Languedoc-Roussillon, en réaffirmant son soutien à la prise de risque artistique, accompagne de manière renforcée la diffusion des œuvres sélectionnées par le collectif.

Réseau en scène Languedoc-Roussillon reçoit le soutien de la Région Languedoc-Roussillon, du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Languedoc-Roussillon, des Conseils Généraux de l'Aude, du Gard, de la Lozère et des Pyrénées-Orientales, de la Communauté d'Agglomération de Montpellier et de l'Union Européenne.

Logo Réseau en scène Languedoc-Roussillon N/B
imprimer
Réseau en scène Languedoc-Roussillon I Accompagnement à la diffusion I Mise en réseau I Europe et international I Information - ressource I Pratique
Mesures spécifiques à la Covid-19 I L'égalité femmes-hommes I L'infobulletin I Les diffuseurs en Languedoc-Roussillon I Interlock, le magazine de l'association I Espace presse-médias I Publications
Direction régionale des affaires culturelles du Languedoc-Roussillon
Conseil Général de l'Aude
Conseil général du Gard
Département de l'Hérault
Conseil général de la Lozère
Conseil Général des Pyrénées-Orientales
Région Languedoc-Roussillon
Union Européenne