Théâtre
Le sourire de la morte

Jeanne, professeur de lettres, est en quête de réponse : les conditions de la mort d’Émilie, sa sœur, sont incohérentes. Aujourd’hui, elle a besoin de savoir. L’écriture d’un livre n’est qu’un prétexte pour rencontrer Louis, le présumé meurtrier, à la prison où il est incarcéré. Elle s’infligera les cruelles provocations de ce terrible manipulateur, pour assouvir son besoin de « vérité ».
D’autres apparaîtront pourtant. Bien plus intimes… bien plus fortes… bien plus révélatrices !
Dans ces violentes joutes verbales commencera alors un parcours initiatique à la source d’une culpabilité latente, de responsabilités inconscientes déviées, vers la possible évidence d’autres vérités…
Entre ces deux, la morte, folle évanescence à la puissante présence. Sarto, l’avocat médiateur tendancieux.
Tous finiront d’éclairer ces instants plombés. Comme des ronces qui dénouent, délicatement, l’ambigüité férocement enfouie de ces êtres.


Durée du spectacle : 1h50

Auteur : André Ducharme

Metteur en scène : Mariana Lézin

Interprètes : Caroline Stella, Perinne Desmartres, Ludovic Chasseuil, Paul Tilmont

Lumières : Mickaël Oliviero

Vidéo : Grégoire Gorbatchevsky

Costumes : Ève Solirène

Musique : Benjamin Civil

Compagnie Troupuscule Théâtre

04 68 54 38 85

dif@troupuscule.fr

www.troupuscule.fr

Prochaines représentations

6 avril 2013 à 21h

Parc Ecoiffier, salle Marcel Oms
Alénya (Pyrénées-Orientales)
04 68 37 38 00

Production : Compagnie Troupuscule Théâtre

Soutien : Drac Languedoc-Roussillon, Région Languedoc-Roussillon, Conseil général des Pyrénées-Orientales, Spédidam

Aide : Entreprise Arjowiggins

Ce spectacle reçoit le soutien de
Réseau en scène Languedoc-Roussillon

Réseau en scène Languedoc-Roussillon reçoit le soutien de la Région Languedoc-Roussillon, du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Languedoc-Roussillon, des Conseils Généraux de l'Aude, du Gard, de la Lozère et des Pyrénées-Orientales, de la Communauté d'Agglomération de Montpellier et de l'Union Européenne.