Spectacle
© L'Herbe Folle
Tournée Chut

Si assumer ses paradoxes était un art, L’Herbe Folle serait déjà décorée. Car appeler "Chut" un album qui va faire grand bruit n’est qu’une petite illustration d’un art d’écrire, voire de vivre, pour ces quatre là. Et quand l’un de ses titres, "Le Voisin", raconte comment un râleur vient demander un peu de calme, ce n’est plus assumer mais cultiver ses paradoxes. Et cultiver, quand on s’appelle L’Herbe Folle, ça coule de source.
Dans une intro de ce nouvel album, digne du meilleur speaker du supermarché qu’ils ne fréquentent pas, le ton est donné : "T’es vraiment pas commercial comme mec !". Et ce n’est pas un hasard : L’Herbe Folle est un groupe totalement indépendant, qui croit en la réussite de l’autoproduction. En témoigne leur partenariat avec leurs aînés, Les Ogres de Barback, qui accueillent ce nouvel album sur leur label Irfan. Leurs paradoxes, c’est de laisser libre cours à chacun des membres, sans en brider aucun. Leurs paradoxes, c’est de cultiver les identités plurielles et les ponts entre les styles musicaux, troublant ainsi le jeu des étiquettes. Un groupe de chanson ? En français, en polonais, en clin d’œil occitan, L’Herbe Folle distille un savoir-vivre épicurien, une conscience militante, un vent de bohème qu’il fait bon entendre par les temps qui courent. Un groupe de musiques acoustiques ? Jazz, klezmer, valse, bourrée, java, tzigane, tout y passe ! C’est dans la rue qu’ils ont commencé et continuent à jouer. De là aussi leur envie de clôturer tout en douceur un concert tonitruant. Et les musiques "actuelles" ? "Chut" marque le pas d’une présence de plus en plus marquée des musiques amplifiées dans leur répertoire : jungle, dub, drum’n bass, rock, une énergie vitale qui se déploie sur scène, là où ils sont nés, et où ils continuent à pousser à l’ombre de nouveaux instruments.


Durée du spectacle : 1h25

Auteur : L’Herbe Folle

Interprètes : Florent Le Sulfureux (flûte à 2 trous, saxophones soprano, alto, ténor et baryton,
flûte traversière, guitare classique, cloches, chant)
Aladin Le Baladin (piano à bretelles, sens du cha-cha, guitare classique,
guitare électrique, accordéon, chant)
Rémi Le Souple (guitare verticale, contrebasse, basse, chœurs)
La Très Phénoménale et Plantureuse Clémentine et ses mangoustes apprivoisées (batterie, cajon, ukulélé, sampleur-séquenceur, guitare classique, xylophone, chant)

Son : Nicolas Lévy

Lumières : René Fitoussi

Administration et production : L’Herbe folle

L’Herbe Folle

06 76 90 80 51

lherbefolle@gmail.com

www.myspace.Com/lesherbesfolles / www.lherbefolle.com

Représentation(s) soutenue(s) par
Réseau en scène Languedoc-Roussillon :

30 avril 2011

Festival Sourires de Printemps
Alzen (Ariège)

7 mai 2011

Fira Musica al carrer
Vilaseca Tarragona (Catalunya)
+34 932 157 411

27 mai 2011

L’atelier A Spectacle
Vernouillet (Eure-et-Loir)
02 37 42 60 18

9 juin 2011

Festival Caravane de Cirques
Cornebarrieu (Haute-Garonne)

10 juin 2011

Salle Alizé
Muret (Haute-Garonne)

Ce spectacle reçoit le soutien de
Réseau en scène Languedoc-Roussillon

Réseau en scène Languedoc-Roussillon reçoit le soutien de la Région Languedoc-Roussillon, du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Languedoc-Roussillon, des Conseils Généraux de l'Aude, du Gard, de la Lozère et des Pyrénées-Orientales, de la Communauté d'Agglomération de Montpellier et de l'Union Européenne.