Spectacle
© José Guardiol
One, Two, One Two Three Four!
Compagnie L’Heure du loup

"One, two, one two three four !" est le troisième volet d’une trilogie débutée en 2003 avec « Bouge plus ! », suivie de « Christ sans hache » en 2006.
 

Dans « Bouge plus! », il était question de la famille. Dans « Christ sans hache », il était question du monde. Dans « One two, one two three four ! », il sera question d’une amitié entre deux garçons vivant à l’écart du monde, "dans l’angle mort de la vie".
Au-dessus d’eux passent les avions, autour d’eux le monde s’écroule, mais eux sont toujours là, désespérément en vie. Personne pour leur prêter la moindre attention. Pour seuls compagnons, ils n’ont que la bouteille, la veste et la copine. Derrière eux, il y a un orchestre qui n’attend plus que son chanteur. Ça pourrait être la chance de leur vie. Mais ils ne savent ou ne veulent pas la saisir. Parole est donnée à ceux qui n’ont rien à dire, qui ne savent pas parler, qui n’ont pas d’histoire. Et pourtant, ils sont là, aux premières loges, et leur incapacité à construire quoi que ce soit nous renvoie aux grandes questions de l’existence que nous dissimulons derrière une activité fébrile, un appétit féroce de consommation et une surenchère de la parole.
 

Note de l’auteur : "Cinq compères en route. Ils se sont rencontrés sur le chemin, se sont joints les uns aux autres. Ils ont trouvé du boulot, à Boulogne. Ils sont joyeux. Ils y vont, et ils y vont tout droit. Ils vont de mille en mille, comme d’autres de ville en ville. Seul compte le nombre de leurs pas. Ils ne se retournent jamais. Ils passent par les bois, à travers les bêtes et les montagnes, ordonnent aux arbres de leur donner des fruits en plein hiver, traversent des petites villes, entrent chez les gens comme ça, s’assoient à leur table et dorment dans leurs lits. Ils se retrouvent face à un mur, lui demandent de s’écarter de leur route. En fait, du boulot, y en a pas. Alors ils s’en retournent et dévastent tout sur leur passage."


Durée du spectacle : 1h10

Auteur : Philippe Dorin

Metteur en scène : Michel Froehly

Interprètes : Florent Nicoud, Désiré Saorin, Sylviane Simonet
Michel Froehly (guitare) Maxime Malka (batterie), Claude Saut (basse)

Lumières : José Guardiola


Notice: Undefined index: Accessoires in /home/reseauenscene/www/fiche-impression.php on line 441

Notice: Undefined index: Maquillage in /home/reseauenscene/www/fiche-impression.php on line 442

Décors : Jose Guardiola

Scénographie : Michel Froehly et José Guardiola

Costumes : Sabine Siegwalt

Musique : Michel Froehly, Maxime Malka, Claude Saut

Régie : Jose Guardiola

Représentation(s) soutenue(s) par
Réseau en scène Languedoc-Roussillon :

Du 24 au 28 février 2009 à 20h
(sauf le 25 février à 19h)

Théâtre du Périscope
Nîmes (Gard)
04 66 76 10 56

3 et 4 avril 2009 à 20h30

Théâtre de Guyancourt, Ferme de Bel Ebat
Guyancourt (Yvelines)
01 30 48 33 44

25 avril 2009 à 21h

Théâtre Jacques Cœur
Lattes (Hérault)
04 99 52 95 00

Production : Compagnie L’Heure du Loup

Coproduction : Théâtre de Nîmes, Théâtre du Périscope (Nîmes)

Partenariat : La Ferme de Bel Ébat Théâtre de Guyancourt

Soutien : Demande présentée pour l’Aide à la production DRAC Languedoc Roussillon,
Région Languedoc Roussillon, Conseil Général du Gard, Ville de Nîmes
Réseau en Scène

Ce spectacle reçoit le soutien de
Réseau en scène Languedoc-Roussillon

Réseau en scène Languedoc-Roussillon reçoit le soutien de la Région Languedoc-Roussillon, du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Languedoc-Roussillon, des Conseils Généraux de l'Aude, du Gard, de la Lozère et des Pyrénées-Orientales, de la Communauté d'Agglomération de Montpellier et de l'Union Européenne.