Collectif En Jeux
Collectif En Jeux
Un spectacles en jeu dans la r?gion

  "Bleu" • Compagnie La Zampa

Condamné puis transfiguré, le bleu accède progressivement au statut de couleur. Rejeté dans l'Antiquité, discret au début du Moyen Âge, il est perçu à partir de l'an mille comme une couleur nouvelle. Prescrit ou interdit, le bleu devient moral puis une couleur de premier plan.

Son histoire est celle du temps, du regard qui change.

Chaque tache de bleu, même la plus infime, transporte avec elle son lot d'éternité. Indomptable, le bleu nous parvient et manifeste une perpétuelle actualisation de l'être. Il éveille les lignes de force, permet l'apparition, massive, de la chair, et l'existence vaporeuse des figures qu'il incarne.

  24 mai 2017 — Le Périscope, Nîmes (Gard)
  16 mai 2017 — Le Sonambule, Gignac (Hérault)

  Compagnie La Zampa

 

 

  "Mais il faut bien vivre !" • Primesautier Théâtre

Quatre acteurs tournant dans un soap-opéra viennent rendre visite à une certaine tante Annie qui est à l’hôpital et qui passe son temps à regarder ce feuilleton télévisuel. À son chevet, dans les couloirs, devant la télévision, l’attente et cet état de veille ouvrent une série de questionnements sur ce qu’est une culture populaire, comment elle se construit, la vie de ces quatre acteurs et ce qu’ils attendent de l’art et les personnages qu’ils incarnent dans le soap-opéra. À savoir Mary (une fille du peuple malade à cause des solvants qu’elle utilise à l’usine), son fiancé Albert (coiffeur à l’hôpital), le Dr. James (celui qui doit soigner Mary, tombe amoureux d’elle et cherche à l’éloigner d’Albert), ainsi que la mystérieuse Kate (femme errant dans les couloirs de l’hôpital qui semble ne parler que par énigme).

  10 mai 2016 — Théâtre Jean Vilar, Montpellier (Hérault)
  www.primesautiertheatre.org

Le Collectif En Jeux est un regroupement de structures de diffusion, œuvrant pour le soutien à la création et à la diffusion d’œuvres créées par des équipes artistiques domiciliées en région Occitanie.

Ses membres mettent en place des partenariats de coproductions et d’exploitations, basés sur une prise de risque artistique partagée sur les différents temps, depuis la conception des œuvres jusqu’à la fin de leur exploitation. Les champs artistiques concernés sont le théâtre, la danse, les formes pluridisciplinaires, dont le jeune public.

 

Dans une démarche d’économie sociale et solidaire, le Collectif s’appuie sur la constitution d’un Fonds de soutien à la création mutualisé.

 

Le collectif de programmateurs repère et propose des projets artistiques qui sont choisis pour faire partie des dispositifs liés à cette charte. Dans ce cadre, Réseau en scène Languedoc-Roussillon, en réaffirmant son soutien à la prise de risque artistique, accompagne de manière renforcée la diffusion des œuvres sélectionnées par le collectif.

Réseau en scène Languedoc-Roussillon reçoit le soutien de la Région Languedoc-Roussillon, du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Languedoc-Roussillon, des Conseils Généraux de l'Aude, du Gard, de la Lozère et des Pyrénées-Orientales, de la Communauté d'Agglomération de Montpellier et de l'Union Européenne.