Musique
Boutès, celui qui saute

"Boutès" est une légende mythologique, longtemps méconnue, que Pascal Quignard nous fait découvrir dans son livre, magnifique réflexion sensitive, poétique et philosophique, sur la musique et sur le temps. Lui­-même musicien, Quignard a consacré de nombreux romans et essais à cet art qu'il définit comme l'art originaire le plus archaïque qui soit. De l'aulos de la Grèce antique — le plus ancien des instruments à anches — jusqu'à Giancinto Scelsi, il évoque ici les origines de la musique du point de vue historique et collectif, mais aussi et surtout du point de vue de l'expérience individuelle, à la fois intime etuniverselle : Boutès, le jeune argonaute, est l'incarnation de la musique dans le corps, qui génère, depuis notre conception, sa mise en mouvement, comme celle des émotions et de la pensée.


Ce projet de création prend le texte comme source de l'imaginaire sonore, musical et visuel. L'orchestartion, d'abord, lui fait écho, avec trois voix, un instrument à vent et un instrument à cordes. En effet, Quignard oppose, tout au long de son récit, les instruments d'Orphée, le plectre et la lyre, qui permettent de "parler en même temps qu'on fait de la musique, à la voix des sirènes et à l'aulos", qui "gonflent les joues", "baillonnent" la parole et appellent Boutès à s'élancer vers ce chant d'avant la langue.
Elle réunit trois musiciens dont le parcours, d'abord classique, est marqué par une passion pour l'oralité et par le goût prononcé pour l'ouverture des frontières instrumentales et artistiques : la chanteuse Catherine Jauniaux est souvent décrite comme « femme ­ orchestre » ou « sampler humain » tandis que la saxophoniste Maguelone Vidal et le violoncelliste Didier Petit mêlent leurs propres voix à celles de leurs instruments qu'ils peuvent faire sonner de façon lyrique, percussive ou totalement inédite.


Interprètes : Maguelone Vidal ­(conception, saxophones soprano et baryton, voix, platine)
Catherine Jauniaux (chant)
Didier Petit ­(violoncelle, voix)

Son : Pierre Vandewaeter

Lumières : Huub Ubbens

Administration : Sylvie Thouzellier

Production : Sylvie Thouzellier

Dispositif et travail scénique : Laurent Pichaud

Maguelone Vidal

06 83 48 44 56

intensites.asso@free.fr

www.maguelonevidal.net

Prochaines représentations

4 février 2014 à 21h

Théâtre Jacques Cœur
Festival Imprudences
Lattes (Hérault)
04 99 52 95 00

20 mars 2014 à 20h30

Pannonica
Nantes (Loire-Atlantique)
02 51 72 10 10

Production : Association Intensités

Coproduction : La Cigalière

Soutien : Drac Languedoc-Roussillon, Région Languedoc-Roussillon, Conseil général de l’Hérault

Ce spectacle reçoit le soutien de
Réseau en scène Languedoc-Roussillon

Réseau en scène Languedoc-Roussillon reçoit le soutien de la Région Languedoc-Roussillon, du Ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Languedoc-Roussillon, des Conseils Généraux de l'Aude, du Gard, de la Lozère et des Pyrénées-Orientales, de la Communauté d'Agglomération de Montpellier et de l'Union Européenne.