Charte d'aide à la diffusion : spectacles nouvellement sélectionnés :

Ça occupe l'âme / La Raffinerie - Marion Pellissier

La Tentation des pieuvres et Le Cœur du son / Maguelone Vidal

 

⇒ Ces 3 spectacles viennent d'être sélectionnés par la Charte d'aide à la diffusion.
Du 1er septembre 2018 au 31 août 2020, leur accueil (hors Occitanie / Pyrénées-Méditerranée) permettra aux programmateurs de bénéficier d’un soutien financier de l’
Onda et d’une participation aux frais de voyage et de transport de Réseau en scène Languedoc-Roussillon.

 

 

  

Ça occupe l'âme / La Raffinerie - Marion Pellissier © Nicolas Doremus

 

Ça occupe l'âme / La Raffinerie - Marion Pellissier

► Décembre 2018, Festival Impatience, Le CENTQUATRE-PARIS (date à définir)
► 23 février 2018, Lux, scène nationale de Valence
► 27 et 28 mars 2018, Théâtre Jean Vilar, Montpellier
► 30 et 31 mars 2018, Le Périscope, Nîmes

 

Ça occupe l’âme est un huis clos à deux personnages.

Dans un espace vide, un couple est séquestré. Ils ne savent pas pourquoi ils sont enfermés. Régulièrement, un signal sonore retentit. Aigu. Strident. À la fin du décompte, la pièce se plonge dans le noir. De sorte que ceux qui les séquestrent ne sont jamais vus. Souvent, dans l’obscurité, on entendra des coups, des tentatives de fuite, des cris. On ne sait pas par où ils entrent et sortent ni ce qu’ils veulent.

L’homme et la femme racontent une série de souvenirs et de cauchemars. On comprend alors, qu’ils perdent la mémoire et qu’ils ont créé un rituel, bien avant que la pièce ne commence, pour préserver leur passé. Ils s’exercent à se raconter ce dont ils se souviennent, tous les jours, pour ne pas oublier. Ils écrivent sur les murs ce qu’ils se rappellent. Des mots se suivent dans des colonnes.

 

Jeu Julie Mejean, Florian Bardet | Son Thibault Lamy | Vidéo Nicolas Doremus, Nicolas Comte | Lumière Jason Razoux | Musique Jean-Baptiste Cognet | Mise en scène Marion Pellissier | Assistant à la mise en scène Sylvère Santin | Administration Caroline Chavrier | Construction Emmanuelle Debeusscher

 

Production : La Raffinerie. Soutiens : Drac Occitanie | ENSAD de Montpellier | Collectif MxM - Cyril Teste | La Gare Franche, Marseille | Montévidéo, Marseille | LUX, scène nationale de Valence | Le Périscope, Nîmes | Théâtre Gérard Philippe, CDN de Saint-Denis | Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines | Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée | Le Monfort Théâtre, Paris

 


 

La Tentation des pieuvres / Maguelone Vidal

► 3 février 2018, Arsenal, Metz
► 15 et 16 mai 2018, Maison de la musique, Nanterre

 

Création pour un cuisinier et quatre musiciens

Sur le plateau, une table de découpe, des plaques chauffantes, un évier et... des tables sur lesquelles les spectateurs s’installent. Au travail ! Le chef se lance dans sa bourride de petites seiches. Il découpe, émince, rissole, déglace.

Le public est immergé dans le son : cuisinier et musiciens œuvrent ensemble sous le regard des convives dont le nez et les oreilles s’ouvrent grand. Musique de la cuisine et cuisine de la musique, La Tentation des pieuvres met tous nos sens en résonance.
Au grand final, tout le monde ripaille !

 

Conception, composition, saxophones, voix Maguelone Vidal | Collaboration à la mise en scène Emilie Rousset | Cuisinier Claudius Tortorici | Électronique Christian Zanési | Violoncelle, voix Didier Petit | Batterie, voix Philippe Foch | Ingénieurs du son Emmanuel Duchemin, Axel Pfirrmann | Scénographie Emmanuelle Debeusscher | Conception lumière Laïs Foulc

 

Production : Intensités. Coproduction : Comédie de Reims, Centre Dramatique National | Césaré, Centre National de Création Musicale, Reims | La Muse En Circuit, Centre National De Création Musicale, Alfortville | Arsenal de Metz | Humain Trop Humain, Centre Dramatique National, Montpellier. Partenariats : Ina-grm, Paris | Décor construit dans les ateliers d’Humain Trop Humain, Centre Dramatique National, Montpellier. Intensités reçoit le soutien du Ministère de la Culture (Drac Occitanie) au titre de l’aide à l’ensemble musical conventionné, de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée au titre du conventionnement, de la Ville de Montpellier, du Département de l’Hérault, et de Réseau en scène Languedoc- Roussillon. Intensités est membre de Futurs Composés, réseau national de la création musicale.

 


 

Le Cœur du son / Maguelone Vidal

► Automne 2018, Le Lieu unique, Nantes

 

Performance sonore et chorégraphique

TOUM-TA dit le vivant plusieurs dizaines de fois par minute.
TOUM-TA, singulier et universel, pluriel et unique, notre ADN cardiaque en quelque sorte, inonde l’espace commun, révèle le négatif sonore du bruit du monde.

Les TOUM-TA se multiplient, sculptés, orchestrés, mixés, par Maguelone Vidal, tandis que les performers dansent pour modifier les bruits de leur cœur et nourrir la composition en direct. Chaque performer a élaboré avec Fabrice Ramalingom une phrase chorégraphique qui le singularise.
Dans l’espace public, chacun vient boire sa part d’intimité et faire chœur. Nos corps. Nos cœurs battants. Le flux du sang dans nos artères. Le bruit de nos vies.

 

Conception de la performance et composition en direct Maguelone Vidal | Chorégraphe Fabrice Ramalingom | Assistante chorégraphique Ghyslaine Gau | Ingénieur du son Emmanuel Duchemin | Conception lumière Romain De Lagarde | Performers volontaires de tous âges et de tous horizons

 

Intensités reçoit le soutien du Ministère de la Culture (Drac Occitanie) au titre de l’aide à l’ensemble musical conventionné, de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée au titre du conventionnement, de la Ville de Montpellier, du Département de l’Hérault, et de Réseau en scène Languedoc- Roussillon. Intensités est membre de Futurs Composés, réseau national de la création musicale.

 

Suivez l'actualité de Réseau en scène Languedoc-Roussillon en temps réel ...