Rseau en scne Languedoc-Roussillon - Accueil Infos et actus du spectacle vivant en Languedoc-Roussillon Twitter de Rseau en scne Languedoc-Roussillon Facebook de Rseau en scne Languedoc-Roussillon
Réseau en scène Languedoc-Roussillon

Accompagnement à la diffusion / Accompagnement à la diffusion

Retour

Accompagnement à la diffusion

 

Réseau en scène Languedoc-Roussillon encourage la prise de risque artistique et financier en soutenant les initiatives des diffuseurs qui programment, pour un large public, des œuvres audacieuses. Sur la base d’un diagnostic et d’une expertise partagée, l’association développe son accompagnement vers des projets professionnels structurés, repérés, dès lors qu’il y a convergence d’opérateurs sur la programmation de ces œuvres. L’association signe des conventions de partenariat avec les programmateurs s'engageant sur un volume de diffusion par saison.


Réseau en scène incite à la mise en place de logiques de concertation entre la structure, les diffuseurs et les équipes, via des rendez-vous personnalisés avec ses conseillers, ou la participation aux réunions de diffusion qu’elle initie. L’association encourage également la circulation intra-régionale des œuvres en appliquant le principe de la diversité. Les opérateurs d’un département sont incités à programmer des œuvres issues d’autres départements de la région ; ainsi un spectacle ne sera soutenu que s’il est diffusé sur au moins trois départements. Exception pourra être faite pour les compagnies émergentes.

 

L’aide que peut apporter Réseau en scène Languedoc-Roussillon est plus conséquente dès lors que les opérateurs s’inscrivent dans une démarche de soutien à la création par du pré-achat et lorsqu’ils programment plusieurs représentations tout public lors de séries. De même, les opérations portées par les réseaux existant en région bénéficient, de par leurs effets fédérateurs et structurants, d’un soutien renforcé de Réseau en scène Languedoc-Roussillon. Réseau en scène s'inscrit dans une démarche de coopération durable mise en place avec des lieux hors région Languedoc-Roussillon, identifiés et aptes à développer, dans le temps, de réels projets d'accueil avec son concours.

 

Seuls sont recevables les demandes émanant de compagnies professionnelles et de structures de diffusion titulaires ou en instance d’attribution d’une licence d’entrepreneur de spectacles.

 

 

Evaluation des propositions artistiques

 

Les dossiers déposés sont instruits selon un protocole défini par Réseau en scène Languedoc-Roussillon. L’association incite les porteurs de projets à suivre une logique de concertation entre la structure, les diffuseurs et les équipes, via des rendez-vous personnalisés avec ses conseillers, ou la participation aux réunions de diffusion qu’elle initie afin que les projets artistiques trouvent un rayonnement satisfaisant.


Une évaluation collégiale

Chaque trimestre, les propositions artistiques sont évaluées sur la base d’un diagnostic et d’une expertise partagée lors d'une Commission d'attribution. Celle-ci réunit le bureau de l’association, quatre membres associés ou qualifiés du monde artistique, issus de l’Assemblée Générale de Réseau en scène. Dans un soucis d’ouverture et de complémentarité, ces membres associés ou qualifiés, mêlent à la fois des représentants d’équipes artistiques et de diffuseurs, mixent les esthétiques et approches territoriales et sont renouvelés au bout de six commissions. Les projets déposés suite à des appels à candidatures liés à des opérations spécifiques font l’objet d’une instruction par un collège de programmateurs réunis selon la nature des manifestations.

 

 

Les dispositifs spécifiques d’accompagnement des œuvres et des équipes artistiques

 

L’accompagnement est soumis à une évaluation du risque artistique et financier de chaque projet, Réseau en scène s’assurant de la meilleure équation entre le spectacle et la structure ou le lieu de diffusion :

• La structure d’accueil : programmation et implantation territoriale, conditions matérielles et financières de l’accueil, caractéristiques techniques (jauge, équipement…), politique tarifaire, supports de communication.
 Les programmateurs doivent développer une activité régulière et un véritable projet artistique, et disposer d’un budget artistique.

• L’œuvre et l’équipe artistique : parcours pertinent de l’œuvre, stratégie de développement du projet artistique, facteur d’insertion dans les réseaux de diffusion, élargissement du potentiel de diffusion.
 

 

Les dispositifs mis en œuvre


1. Diffusion en région : demandes émises par les opérateurs

Les accompagnements prennent la forme d’une garantie financière destinée à couvrir une partie du déficit encouru par la diffusion des œuvres, hors représentations scolaires. Les opérateurs peuvent donc solliciter :

• L’aide à la série,
 pour une programmation, dans un même lieu, de plusieurs représentations d’une même œuvre,

• L’aide à l’accueil d’une œuvre, lorsqu'une seule représentation est programmée,

• L’aide au coût artistique,
 dans le cadre des arts de la rue ou des premières parties de concert.

 

2. Diffusion hors région : demandes émises par les équipes artistiques

Les équipes artistiques peuvent solliciter l'aide à la mobilité destinée à couvrir une partie des frais de transports au regard du déficit de l’opération. Pour cela, un diagnostic préalable du projet doit être effectué, en rendez-vous, par un des conseillers artistiques de Réseau en scène Languedoc-Roussillon. Ce dispositif s’applique dès lors qu’il s’agit d’une série, excepté pour les domaines de la danse et de la musique. Pour en bénéficier, le choix des équipes artistiques doit se porter vers des programmateurs dont la notoriété et l'engagement à leur égard amèneront une valeur ajoutée certaine à leur carrière, contribuant ainsi à la valorisation et la reconnaissance de leur travail ainsi qu’à l’élargissement de leur réseau de diffusion.

• Les demandes d'aides à la mobilité (simples ou multiples) sont soumises à des contrats de cession.

• L'aide à la mobilité se porte sur une partie des frais de transports au regard du déficit de l'opération.

 

> Aide à la mobilité multiple

Cette aide concerne l'ensemble des champs artistiques diffusés sur le territoire national et exceptionnellement européen et international. Ce dispositif prend en compte l'ensemble des dates d'un même spectacle sur une période donnée (a minima 5 dates sur 1 mois ou 10 dates sur 3 mois) diffusé en dehors du territoire régional. L'aide porte sur une partie des transports au regard du déficit de l'opération.

 

> Mobilité à l'international

Pour toute demande d'aide à la mobilité (simple ou multiple) sur le territoire européen ou international, le porteur du projet sollicitera un rendez-vous avec l’un des conseillers artistiques de l’association qui associera systématiquement l’un des coordinateurs des projets de coopération d’Antena Europe. Les demandes d'aide à la mobilité à l'international sont soumises à une série (deux représentations minimum chez le même opérateur), exception faite pour la danse et la musique.

 

> Cas particuliers : les accueils hors région en coréalisation

Il s'agira alors de demandes émanant d’équipes artistiques qui auront répondu à un appel à candidatures émis par Réseau en scène Languedoc-Roussillon, concernant des manifestations telles que : Festival d'Avignon, Viva Cité, Chalon dans la rue, des marchés ou certaines opérations sur Paris.

 

> L’aide aux déplacements intervient exclusivement pour les spectacles sélectionnés dans le cadre de la Charte de diffusion interrégionale. Elle s'adresse aux opérateurs et porte uniquement sur les transports.

 

 

Plancher et plafond des garanties financières
 

  Plancher Plafond
En région 300 € 4500 €
Hors région (mobilité) 300 € 6000 €*


* Ce montant est conditionné à des séries

 

 

Modalités de l'accompagnement

 

Conditions générales

 

• Opérateurs et équipes artistiques doivent disposer des licences d’entrepreneur de spectacles appropriées à leur catégorie.

• Seules les représentations faisant l'objet d'un contrat de cession de droits d'exploitation ou d'un engagement direct des équipes artistiques par les opérateurs sont éligibles aux garanties financières.

• Hormis les œuvres relevant du champs des arts de la rue, les spectacles doivent faire l'objet d'une billetterie.

• Sauf exception motivée, un spectacle ne peut être accompagné par Réseau en scène Languedoc-Roussillon au-delà de sa deuxième saison consécutive d’exploitation.

• Les représentations scolaires ne peuvent pas donner lieu à un accompagnement.

 

Montage, dépôt et instruction des dossiers
 

• Les formulaires de demande sont disponibles sur demande auprès des conseillers artistiquesNadège Staebler et Christophe Burdin.

• Les demandes doivent nous parvenir selon le calendrier ci-dessous :

 

Dates de diffusion des œuvres

Dates des commissions *

Dates limites de dépôt des dossiers

Œuvres diffusées à partir de décembre

Octobre

Septembre

Œuvres diffusées à partir de mars

Janvier

Décembre

Œuvres diffusées à partir de juin

Avril

Mars

Œuvres diffusées à partir de septembre

Juillet

Juin

 

* Les dates précises de limites de dépôt ainsi que les dates de commission sont rappelées systématiquement aux opérateurs par courrier électronique.

 

Aucune demande n’est traitée a posteriori, les dossiers non complets ne sont pas présentés.
Les demandeurs sont informés uniquement des suites favorables de leur dossier par une notification d'attribution adressée par courrier.
Tout demandeur peut joindre un des conseillers artistiques pour connaître le résultat de la commission.

 

 

Dispositif d'aide à la tournée pour les musiques actuelles

 

A partir de constats partagés sur l’économie des musiques actuelles, Réseau en scène Languedoc-Roussillon et le RCA (Réseau de Coopération des Acteurs de musiques actuelles en Languedoc-Roussillon) ont mené une réflexion sur les dispositifs d’aide à la diffusion de l’association régionale à destination des musiques actuelles.

Cette concertation a conduit à mettre en place un dispositif d’aide à la tournée, tenant compte de la dimension artistique du projet et favorisant la structuration des équipes d’encadrement, en contrôlant le coût de cession pour les programmateurs. Ce dispositif prend en compte les prises de risques économiques des structures d’accompagnement, en veillant à l’effet de levier du soutien financier, tout en évitant les "effets d’aubaine".

 

Les dossiers de demande d’aide à la tournée sont évalués de façon collégiale sur la base d’un diagnostic et d’une expertise partagés avec un collège de professionnels constitué de :

- 4 membres du RCA (2 programmateurs et 2 personnes travaillant sur l’accompagnement),
- 1 membre du Réseau Avant-Mardi,
- 1 membre de l'APEM LR (adhérent),
- 1 professionnel hors région d'une structure d'accompagnement telle que Réseau en scène Languedoc-Roussillon,
- 1 professionnel hors région travaillant sur un dispositif d'accompagnement et de développement de carrière,
- 2 membres du bureau de Réseau en scène Languedoc-Roussillon ou 2 membres qualifiées et/ou associés de l’Assemblée Générale de Réseau en scène Languedoc-Roussillon. Les salariés de Réseau en scène Languedoc-Roussillon participeront au collège à titre consultatif.

 

Réseau en scène Languedoc-Roussillon instruit la demande et propose le montant de l'aide, le cas échéant.
Le collège de professionnels a en charge d’expertiser l’exigence artistique au regard de la faisabilité du projet, la capacité de la structure d’accompagnement à mobiliser un réseau de diffusion en et hors région, ainsi qu’à travailler au développement tant structurel qu’artistique du projet porté. Ceci dans le soucis de soutenir la qualification et l’innovation de la structure d’accompagnement, la création d’activité et la valorisation des métiers ainsi que la qualité de l’emploi.

 

Le collège de professionnels aura en charge d'expertiser :
• la prise de risque et l'enjeu artistique, au regard de la faisabilité du projet,
• la capacité de la structure d'encadrement à mobiliser un réseau de diffusion en et hors région,
• le travail de développement tant structurel qu'artistique du projet porté,
ceci dans le souci de soutenir la qualification et l'innovation de la structure d'encadrement, la création d'activité et la valorisation des métiers ainsi que la qualité de l'emploi.

 

Le projet est analysé sous deux angles :
• La dimension artistique :
la formation musicale doit défendre un propos artistique affirmé, s’inscrivant dans une démarche de création soucieuse d’exigence, faisant valoir un projet de développement global dans une démarche professionnelle.
• La dimension structurelle : La structure d’accompagnement doit montrer la viabilité de son modèle économique, sa capacité de développement, la nature de ses ressources, le catalogue d’artistes défendus et sa logique, les moyens de communication mis en place.

 

> Éligibilité
• Projet artistique de moins de 2 ans porté par une structure d'accompagnement (développement d’artistes, management, production) dont l'équipe artistique est implantée en Languedoc-Roussillon.
• Une tournée de 10 à 15 dates, sur 18 mois maximum en et hors région.
- dont 30 % des dates peuvent être réalisées avant la demande d'aide.
- dont à minima 30 % des dates sont contractualisées ou confirmées au moment de la demande.
• Les dates prises en compte sont uniquement celles contractualisées avec des lieux de diffusion détenant une licence d'entrepreneur de spectacles vivants.
• Projet porté par une structure d'accompagnement en développement économique titulaire de la licence d'entrepreneur de spectacles à jour, qui s'acquitte de l'ensemble de ses obligations sociales et fiscales, dans le respect des droits sociaux des personnels qu'elle emploie, et du code de la propriété intellectuelle.
• La structure d'accompagnement doit respecter les minimas conventionnels concernant les salaires des artistes et des techniciens.

 

> Intervention
• L'aide intervient sur une partie de la masse salariale des artistes et techniciens, et sur une partie de la structuration de l'accompagnement.
• Montant total alloué fixe dès le début du dispositif (dont le versement est réparti sur 18 mois).
• Possibilité d'un acompte de 40 % de l'aide dès la signature de la convention, remboursable de droit si l'aide est annulée ensuite, notamment dans les cas où la moitié des dates ne seraient pas honorées.

 

> Modalités
• L'aide est calculée sur la base du budget prévisionnel global de la tournée (de 10 a 15 dates).
• L'aide est plafonnée à 30 % de la masse salariale de la tournée (artistes, techniciens), des frais de transports et défraiements et des frais de structure dans la limite de 20 % du budget prévisionnel de production de la tournée.
• L'aide ne peut être supérieure a 6 000 €.
• Le montant de l'aide est calculé sur la base d'un coût moyen par date et garantit le coût moyen minimum par date comprise dans l'aide à la tournée.
• Une convention est signée entre Réseau en scène Languedoc-Roussillon et la structure d'accompagnement.
• L'aide sera annulée à l'issue des 18 mois si la moitié des dates ne sont pas honorées.
• L'aide sera annulée si la structure porteuse du projet ne respecte pas la législation sociale.

Retour

Réseau en scène Languedoc-Roussillon I Accompagnement à la diffusion I Mise en réseau I Europe et international I Information - ressource I Pratique
Direction régionale des affaires culturelles du Languedoc-Roussillon
Conseil Général de l'Aude
Conseil général du Gard
Département de l'Hérault
Conseil général de la Lozère
Conseil Général des Pyrénées-Orientales
Région Languedoc-Roussillon
Union Européenne